Quantcast

Rien que du gratuit; concours, coupons, échantillons Canada français

Échantillons gratuits, concours, coupons et autres offres gratuites

inscriver-vous à notre infolettre

Vous pouvez prévenir le cancer du sein avec ces 4 conseils

C’est peut-être surprenant pour plusieurs, mais il a moyen de prévenir le cancer et le cancer du sein en particulier.

Bien que les causes du cancer du sein soient encore pour la plupart méconnues, il existe des conseils santé qui vous aideront à le prévenir.

Certaines femmes développeront un cancer du sein sans présenter un seul des facteurs de risque connus. Ces conseils auraient pu leur sauver la vie, car il est possible de prendre quelques mesures préventives.

Limitez votre consommation d’alcool

cocktail-570

Le lien entre la consommation excessive d’alcool et le cancer du sein est maintenant clairement établi. L’alcool élève le niveau d’estrogène ce qui favorise l’apparition de certains cancers et réduit l’absorption de certains nutriments essentiels. Comme quoi, la consommation modérée d’alcool ne prévient pas seulement les rides.

Attention aux médicaments que vous prenez

yoga-570

Lorsqu’on parle de médicament, le premier coupable est l’estrogène qu’on utilise pour la ménopause ou pour la contraception. Bonne nouvelle, il y a plusieurs traitements naturels pour diminuer les symptômes de la ménopause. http://www.passeportsante.net/fr/Nutrition/Dietes/Fiche.aspx?doc=menopause_diete Et, si vous prenez de l’estrogène pour des bouffés de chaleur, vous pouvez lire cette fiche pour plus d’information.

Pour un dossier complet sur la ménopause cliquez ici.

Aussi, pour la contraception, les pilules ont un taux d’estrogène de moins en moins élever, mais elles sont toujours aussi efficaces.

Demeurez active et gardez un poids santé

you-tube-amrch570

Ce conseil vaut autant pour le cancer du sein que pour tous les cancers. Une petite demi-heure de marche peut faire une grande différence dans votre lutte contre le cancer du sein. Et pour garder un poids santé, la première règle que toute personne devrait suivre est de NE PAS FAIRE DE RÉGIME! Éliminez plutôt une mauvaise habitude, comme par exemple manger après votre repas du soir, ou mettre deux sucres dans votre café. Réduire votre consommation à un sucre est déjà un très très bon début.

Dernier conseil, l’importance de l’autoévaluation et de la mammographie

sein-570

Il est très très important de faire une autoévaluation tous les mois. Même si l’autoévaluation des seins n’est plus recommandée par le MSSS, car il entraine des examens additionnels et parfois inutiles, c’est gratuit, simple et vous garde en contact avec votre corps.

Voici les signes à retenir lors de votre évaluation

Changements sur le sein

une bosse (masse) apparait dans le sein;
un repli vers l’intérieur de la peau d’un sein apparait;
la peau d’un sein devient comme une peau d’orange;
la peau d’un sein devient rouge au moins sur le tiers du sein.

Changements sur le mamelon

du liquide s’écoule soudainement du mamelon;
une rétraction du mamelon apparait (le mamelon semble être tiré vers l’intérieur du sein);
la peau du mamelon change d’aspect ou de texture (par exemple, à cause d’un exéma persistant).

Si vous ressentez une masse ou un épaississement à l’intérieur d’un sein.
Si vous observez un écoulement ou une inversion récente d’un mamelon.
Si vous observez une rougeur, de l’exéma ou un changement sur la peau d’un sein.
Consultez sans tarder votre médecin.
Source – MSSS

Cette vidéo vous montrer très simplement comment et quand faire une autoévaluation des seins.

Et surtout, ne négligez pas l’importance du dépistage par mammographie.

Vous pouvez lire ici la fiche complète de la mammographie sur le site du MSSS.

Voici les recommandations du Groupe d’étude canadien sur les soins de santé préventifs
Pour les femmes de 40 à 49 ans, nous ne recommandons pas le dépistage systématique par mammographie.

Pour les femmes de 50 à 69 ans, nous recommandons le dépistage systématique par mammographie tous les 2 à 3 ans.

Pour les femmes de 70 à 74 ans, nous recommandons le dépistage systématique par mammographie tous les 2 à 3 ans.
Cliquez ici pour voir la fiche complète.

En réalité, gérer les mesures préventives n’est pas une affaire de tout ou de rien, mais connaitre les dangers permet d’agir.

via GIPHY