Quantcast

Rien que du gratuit; concours, coupons, échantillons Canada français

Échantillons gratuits, concours, coupons et autres offres gratuites

inscriver-vous à notre infolettre

Mars est le mois de la prévention de la fraude – protégez-vous

Vous comprendrez peut-être mieux pourquoi il ne faut pas accepter de demande d’amitié d’inconnus sur Facebook.

Personne n’est à l’abri de la fraude. Les arnaqueurs sont de plus en plus futés pour nous soutirer notre argent ou nos informations. Voici des liens pour vous aider à reconnaitre les fraudes les plus courantes.

Voici les 10 fraudes les plus populaires.Cliquez ici pour voir tous les détails.

Arnaque no 1 : L’extorsion : Courriels d’hameçonnage et appels téléphoniques menaçants de l’Agence de Revenu Canada.

Arnaque no 2 : Les peines d’amour : fausse identité ou « catfishing ». Ici les arnaqueurs prennent le temps d’établir une vraie relation avec leurs « amoureux » potentiels sans jamais les rencontrer en personne ce qui leur permet d’obtenir constamment votre argent.

Arnaque no 3 : Les prix gagnés : faux gains de loterie. Nous aimons tous gagner quelque chose, mais il faut participer pour gagner. Le piège ici est qu’il faut payer des frais pour recevoir cette aubaine qui n’existe pas.

Arnaque no 4 : Les finances : Fraude en matière d’investissement. Les escrocs spécialisés en investissement gagnent votre confiance puis perdent votre argent dans des investissements douteux qui n’ont jamais existé.

Arnaque no 5. L’emploi : Client mystère. Les arnaqueurs vous envoient un gros chèque pour compenser votre travail futur et vous demandent de déposer l’argent et de renvoyer une bonne partie du montant à la « compagnie » qui vous a embauché. Il s’agit d’un chèque sans provision et vous perdez tout votre argent.

Arnaque no 6. Les imposteurs : Harponnage. Il est facile pour des escrocs futés de construire des modèles de sites Web, et les courriels d’hameçonnage semblent très légitimes. Un simple clic et ils ont leur butin!

Arnaque no 7. Les abonnements : Le piège des essais gratuits. Dès que la victime transmet l’information sur la carte de crédit, elle souscrit sans le savoir à un abonnement mensuel et est obligée de faire des paiements mensuels élevés qui ne sont pas clairement indiqués. Si c’est gratuit, vous n’avez pas à donner d’info bancaire!

Arnaque no 8. Les ventes privées : Versement excédentaire ou remboursement. Sur des sites Web gratuits, comme Craigslist et Kijiji, un acheteur montre un grand intérêt pour les biens que vous vendez et vous offre plus que ce que vous demandez pour couvrir les frais de livraison. Il espère que vous réaliserez trop tard que le chèque envoyé est un faux.

Arnaque no 9. Les urgences : faux parent qui a besoin d’argent. Beaucoup de gens se font encore prendre par l’arnaque du parent en difficulté. Vous recevez un appel d’un parent qui connait votre nom et qui prétend être coincé quelque part. La plupart des renseignements qu’il vous donne se trouvent en fait dans les médias sociaux.

Arnaque no 10. Les prêts : Prêts avec paiement de frais à l’avance. Il est illégal au Canada d’exiger des frais payables à l’avance pour obtenir un prêt. Souvent, les victimes paient les frais, mais le prêt en question ne se concrétise pas.

Le Bureau de la concurrence est un site plein d’information et c’est aussi l’agence gouvernementale qui s’occupe de vos plaintes. Bureau de la concurrence

Le Centre antifraude du Canada (CAFC) est l’organisme central du Canada chargé de recueillir l’information et les renseignements criminels sur les plaintes d’origine canadiennes en matière de fraude, de markéting en masse (télémarkéting), de lettres frauduleuses (e.g. Afrique de l’Ouest), de fraude par internet et de fraude en matière de vol d’identité.
Centre antifraude du Canada

Office de la protection du consommateur.

Protection du consommateur de l’Ontario

Vopici la liste complète des centres de protection du consommateur pour toutes les provinces.

Le site “Je garde ça pour moi” pour tout savoir sur la cyber sécurité.

Soyez vigilante, informez-vous.