Quantcast

Rien que du gratuit; concours, coupons, échantillons Canada français

Échantillons gratuits, concours, coupons et autres offres gratuites

inscriver-vous à notre infolettre

La vérité derrière le syndrome de l’intestin irritable

Comme on connait mal les causes du syndrome de l’intestin irritable, il n’existe pas de moyen de prévenir son apparition, par contre des changements alimentaires et une meilleure gestion du stress peuvent diminuer les malaises et prévenir les récidives.

Les personnes souffrant du syndrome de l’intestin irritable savent que cette maladie peut vous amener à vous rendre aux toilettes à tout moment, quel que soit l’endroit où vous êtes.

Ce syndrome toucherait de 10 % à 20 % de la population des pays occidentaux; il s’agit surtout de femmes.

Il existe de nombreuses causes du syndrome, y compris un régime alimentaire à faible teneur en fibres, les allergies alimentaires, les déficits nutritionnels, le stress, les drogues et l’alcool.

Certains aliments peuvent réellement vous aider à faire face à votre condition, car ils sont faciles à digérer et permettre à votre corps de soulager certains de vos symptômes.

Produits laitiers en culture brute

L’ajout de plus d’aliments riches en probiotiques comme le kéfir et le yaourt est reconnu comme étant une des meilleures choses pour votre intestin et pour l’équilibre de votre microflore.

De l’eau

Ça semble assez basique, n’est-ce pas? Rester hydraté est essentiel pour maintenir votre système digestif sain. Il est recommandé de boire 8 onces de liquide toutes les 2 heures.

Réduire les matières grasses

La dinde, le poulet et le poisson sont une excellente façon de limiter votre consommation de graisse supplémentaire. La carence en protéines est fréquente chez les personnes atteintes d’une maladie intestinale; il est recommandé de consommer au moins 3 à 4 onces de protéines par repas. Mais les matières grasses sont ce qu’il y a de plus néfaste pour votre intestin.

Graisses saines

En modération, les graisses saines sont une partie importante d’un régime équilibré. Consommer des graisses saines comme les jaunes d’œufs, le saumon, les avocats et l’huile de noix de coco sont faciles à manipuler et favorisent la cicatrisation.

Graine de lin

La Commission E et l’ESCOP reconnaissent l’usage des graines de lin pour soulager les symptômes du syndrome de l’intestin irritable. Les graines de lin sont une bonne source de fibres solubles, douces pour l’intestin. Cependant, puisqu’elles renferment aussi des fibres insolubles, certaines personnes peuvent les trouver irritantes pour l’estomac. Voir les conseils de la nutritionniste Hélène Baribeau concernant les quantités à consommer et les façons de les consommer.

Aliments à éviter:

Les produits laitiers conventionnels – Les produits laitiers pasteurisés peuvent être difficiles à digérer et peuvent aggraver les symptômes.

Gluten – Un régime sans gluten peut aider à améliorer les symptômes de la maladie intestinale, éviter les aliments avec du blé peut aider.

Le sucre et la farine raffinée réduisent le fonctionnement du système immunitaire, à éviter.

La caféine – peut stimuler le tube digestif et augmenter l’inflammation.

Aliments épicés – les aliments chauds et épicés peuvent entrainer une aggravation rapide des symptômes.

Il est bon aussi de vous faire tester pour les allergies alimentaires et de garder un journal santé simple – se que vous avez mangé et les douleurs ou crampes que vous ressentez dans la journée.

Partagez avec des personnes atteintes et aidez-les à se sentir mieux.

Vous pouvez voir la fiche complète sur le site Passeport Santé.