Quantcast

Rien que du gratuit; concours, coupons, échantillons Canada français

Échantillons gratuits, concours, coupons et autres offres gratuites

inscriver-vous à notre infolettre

À douze ans elle meurt après avoir utilisé un déodorant de façon abusive

La famille Daughtry est stupéfaite après que leur fille de 12 ans, Paige, est morte à la suite d’une utilisation abusive de déodorant.

Selon sa famille, Paige était obsédé par la pulvérisation d’un déodorant aérosol et l’utilisait de façon abusive.
On croit qu’elle a abusé trop du produit dans sa chambre, que le butane et l’isobutane provenant des fumées l’ont amenée à s’évanouir sur son lit. Ses parents l’ont retrouvée inconsciente et Paige a été transporté à l’hôpital. Elle est décédée deux heures plus tard, malgré de nombreuses tentatives pour la sauver.

deodorant1
Source: Daily Mail

Selon le médecin légiste, le Dr Jonathan Metcalfe, la cause de décès de Paige était «l’inhalation de substances volatiles».

“L’analyse des échantillons de cerveau a révélé deux substances présentes dans les aérosols – elles sont connues sous le nom de substances volatiles. On sait qu’ils sont présents dans le déodorant qui était présent sur les lieux”, a déclaré le Dr Metcalfe. “Leur présence est cohérente avec l’inhalation. La mort peut résulter des effets toxicologiques. Les substances sont le butane et l’isobutane. Il n’y a pas eu de maladie naturelle qui a contribué à sa mort”.

Il n’y avait aucune preuve d’utilisation chronique, ce qui signifie qu’elle n’inhalait pas le produit pour intentionnellement se donner la mort.

“Elle passait des heures dans sa chambre et elle pulvérisait et vaporisait, car elle ne voulait pas puer”, a déclaré Mme Daughtry. “Elle a l’habitude de pulvériser dans de petites pièces et je la grondais. Je suppose que c’est quelque chose que les filles de 12 ans font, la pulvérisation de déodorant. Mais elle était en abusait – c’était plus qu’on ne pouvait s’attendrait à voir une fille mettre.”

Paige Daughtry est mort après avoir inhalé une quantité excessive de fumées du déodorant Right Guard.

deodorant2
Source: Alibaba

Après une enquête policière, le coroner Alan Wilson a déclaré: “Ce sont les conséquences involontaires d’un acte délibéré. ​​Paige a inhalé les fumées du déodorant, mais pas avec l’intention des conséquences. Il est très probable que l’inhalation de ces fumées ait affecté son rythme cardiaque et ait conduit à sa mort. ”

La famille de Paige a le coeur brisé et les parents lancent un avertissement pour s’assurer que les enfants comprennent les conséquences de leurs actions, peu importe combien ils sont extrêmes.

Repose en paix, Paige.

Source : Shared.com